In Uncategorised

L’accessibilité et les arts : Repenser le rôle de l’artiste

(Accessibility and the Arts: Reconsidering the Role of the Artist)

octobre 20, 202120 octobre 2021

la publication
Les pratiques artistiques des personnes sourdes et handicapées
éditeur

Le département des arts et de la culture du comté de Los Angeles, en collaboration avec le Center for Business and Management of the Arts de la Claremont Graduate University

Auteur

Katrina Sullivan et Bronwyn Mauldin

Lien d'article
https://www.lacountyarts.org/article/accessibility-and-arts-reconsidering-role-artist

Ce rapport vise la communauté des arts visuels, mais peut certainement intéresser la communauté artistique dans son ensemble. Il examine l’accessibilité des œuvres d’art pour les personnes handicapées. Les conclusions s’appuient sur 23 entrevues menées à Los Angeles auprès d’artistes et d’autres personnes travaillant dans le secteur des arts, ayant ou non un handicap.

Le rapport soutient que « la perception et l’attitude du public envers les handicaps et les personnes ayant des handicaps physiques et mentaux laissent croire que l’accessibilité demeure un enjeu secondaire, voire une réflexion après coup, dans de nombreux secteurs des arts et de la culture »[1]. Les expériences individuelles avec les œuvres d’art varient beaucoup d’une personne à l’autre, mais le rapport conclut qu’il « est possible de donner la chance à tous de vivre une expérience personnelle avec une œuvre d’art », pourvu qu’on fournisse les arrangements nécessaires.

Une section particulièrement utile du rapport présente les pratiques recommandées « pour élargir et normaliser l’accès des personnes handicapées aux arts et à la culture ». Les recommandations visent les artistes sur une base individuelle, les musées et les galeries, les établissements d’enseignement, ainsi que les bailleurs de fonds publics et privés dans le domaine des arts.

Les artistes peuvent chercher à intégrer l’accessibilité dans leurs œuvres et inciter les lieux d’exposition à favoriser l’accessibilité pour tous. Les artistes (et les personnes travaillant dans le secteur des arts) peuvent également communiquer avec des organismes dédiés aux personnes handicapées pour mieux comprendre leurs besoins et recueillir leurs suggestions en matière d’accessibilité.

Les musées et les galeries peuvent fournir de « nouvelles expériences artistiques, tout en continuant de favoriser l’accès à des arrangements et à des aides auxiliaires ». Le rapport fournit en annexe une liste d’aides auxiliaires fréquents et un glossaire d’adaptations possibles pour les personnes sourdes, malentendantes, aveugles, malvoyantes et handicapées.

En ce qui a trait aux processus et aux politiques des organisations, les musées et les galeries peuvent inclure les handicaps et l’accessibilité au cœur de leur processus d’embauche, de même qu’à titre de facteur d’embauche pour les nouveaux membres de leur conseil d’administration. Ils peuvent également inclure l’accessibilité aux personnes handicapées dans leurs politiques sur la diversité, l’équité et l’inclusion.

Les établissements d’enseignement peuvent sensibiliser leur clientèle à l’égard des handicaps et de l’accessibilité en ajoutant au contenu enseigné les notions de handicaps et de conceptions universelles qui « intègrent l’accessibilité dès le départ, en tenant pour acquis que ce qui fonctionne pour les personnes handicapées fonctionnera pour tous ».

Les bailleurs de fonds publics et privés peuvent notamment aider à financer et à mettre en valeur les artistes ayant un handicap, à financer les initiatives en matière d’accessibilité, « à renforcer les exigences d’accessibilité lorsqu’ils financent des artistes et des projets artistiques », à inclure ces exigences dans leurs commandes d’œuvres d’art publiques et à s’assurer que l’accessibilité fait partie de leurs initiatives en matière d’équité, de diversité et d’inclusion.

[1] Les citations présentées dans ce segment ont été traduites librement.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date