In Uncategorised

Non financé : les communautés noires, les oubliés de la philanthropie canadienne

novembre 17, 202117 novembre 2021

la publication
Équité, diversité, inclusion et décolonisation
éditeur

Réseau pour l’avancement des communautés noires et programme de Philanthropy and Nonprofit Leadership de Carleton University

Auteur

Rachel Pereira, Liban Abokor, Fahad Ahmad et Firrisaa Jamal Abdikkarim

Lien d'article
https://www.forblackcommunities.org/#report

Ce rapport indique que « le racisme systémique et les difficultés vécues par les personnes noires au Canada » démontrent à la fois l’insuffisance du financement de la part des organismes philanthropiques et « la réponse inadéquate des politiques publiques aux préoccupations » des « 1,2 million de personnes qui forment les diverses communautés noires au Canada ». Les conclusions du rapport sont fondées sur des données quantitatives et qualitatives prépandémiques : les données quantitatives sont tirées d’un « examen des portefeuilles de financement de 40 fondations canadiennes » et les conclusions qualitatives sont fondées sur « les entrevues avec dix dirigeants noirs et non noirs du secteur philanthropique canadien ». Bien qu’incluant les organismes artistiques dirigés par les personnes noires et ceux les desservant, les sources ne sont pas précisément liées au secteur artistique.

Les données quantitatives démontrent que :

  • Les organismes communautaires desservant les populations noires et dirigés par des Noirs sont sous-financés tant par les fondations publiques que privées. En 2017 et 2018, « seulement six des 40 fondations publiques et privées examinées ont versé des fonds à des organismes desservant les populations noires…, et seulement deux fondations ont financé des organismes dirigés par des Noirs pendant la même période ».
  • « Les fondations communautaires font meilleure figure dans le financement des organismes desservant les populations noires, mais tant ces organismes que les organismes dirigés par des Noirs demeurent sous-financés… Pour l’ensemble des fondations communautaires que nous avons analysées, le financement accordé aux organismes desservant les populations noires représente un maigre 0,7 % de tous les fonds versés pendant les années financières 2017 et 2018. Les fonds versés aux organismes dirigés par des Noirs représentent 0,07 % de tout le financement accordé pendant la même période. »
  • Les fonds sont versés « sporadiquement, ne sont pas soutenus et n’investissent pas dans les capacités à long terme » des organismes communautaires dirigés par les personnes noires et les organismes les desservant.

Selon les entrevues, le secteur philanthropique canadien « n’a ni les outils ni les connaissances pour soutenir les communautés noires de manière efficace ». Malgré le besoin évident de financement, « la plupart des personnes interviewées affirment que le milieu philanthropique doit améliorer de manière radicale son appui aux communautés noires ». De plus, les organismes philanthropiques « connaissent mal les besoins et les priorités de ces communautés. Ces manquements s’expliquent par l’absence de données sur les besoins des communautés noires, la faible représentation des organismes des communautés noires dans les organismes philanthropiques et l’absence de relations, ainsi que les barrières systémiques, y compris le racisme anti-noir, qui se dressent devant les communautés. »

À la lumière de ces conclusions, le rapport indique que « la création d’une Fondation philanthropique pour les communautés noires au Canada (Fondation pour les communautés noires) est nécessaire et urgente afin de répondre aux besoins particuliers et complexes des communautés noires au Canada ».

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date