In Uncategorised

Arts de la scène 2005

numéro de catalogue no. 87F0003XIE

septembre 18, 200718 septembre 2007

la publication
Musées, galeries d’art et arts de la scène

Lien d'article
http://www.statcan.ca/Daily/Francais/070418/d070418c.htm

L’enquête de 2005 de Statistique Canada sur les arts de la scène comporte des statistiques générales au sujet des secteurs à but lucratif et non lucratif du théâtre, du théâtre musical, du café théâtre, de l’opéra, de la danse et des formations musicales (orchestres, musique de chambre et groupes de musique populaire) et d’autres types (cirques, spectacles de magie, patinage artistique). Le rapport de cette année ne présente que des détails limités sur les organismes des arts de la scène : ni Le Quotidien ni les tableaux gratuits de données détaillées ne proposent de ventilation des revenus, de données sur la fréquentation ou le bénévolat, le nombre de spectacles, la taille de l’échantillon ou une estimation du nombre global d’organismes d’arts de la scène. Ces omissions limitent beaucoup l’utilité de cette enquête de Statistique Canada, qui a été révisée l’an dernier.

Les revenus d’exploitation ont atteint 1,2 milliard de dollars pour l’ensemble des organismes des arts de la scène en 2005, une augmentation de 2,2 % par rapport à 2004 (chiffres non ajustés pour l’inflation).

Sur une base provinciale, les revenus des organismes du Québec ont totalisé 514 millions en 2005 (42 % du total canadien). Le secteur à but lucratif des arts de la scène est assez important au Québec, ce qui pourrait être attribuable à la présence de cirques. Les groupes à but lucratif d’arts de la scène du Québec ont généré 354 millions de revenus, ou 55 % du total des revenus du secteur à but lucratif au Canada. Du côté du secteur à but non lucratif, les organismes du Québec ont encaissé 160 millions, ou 27 % de tous les revenus de l’ensemble des organismes des arts de la scène sans but lucratif au Canada.

En Ontario, les organismes à but lucratif et sans but lucratif ont encaissé 430 millions (35 % du total canadien). Les revenus des organismes de la Colombie-Britannique ont totalisé 104 millions (8 %), tandis que ceux de l’Alberta récoltaient 90 millions (7 %).

En tout, les organismes des arts de la scène sans but lucratif ont enregistré des revenus de 584 millions en 2005, soit 48 % des 1,2 milliard pour l’ensemble du secteur, bien que cela ne soit qu’une augmentation de 0,2 % par rapport à 2004. Les compagnies de théâtre sans but lucratif déclarent des revenus de 283 millions en 2005, une augmentation de 0,1 % par rapport à 2004. Du côté des groupes de musique sans but lucratif, les revenus ont atteint 140 millions, soit une augmentation de 3,4 % par rapport à l’année précédente. Les compagnies de danse ont eu des revenus de 80 millions en 2005, une diminution de 1,2 % en 2004. Les compagnies sans but lucratif d’opéra et de théâtre musical ont également connu une légère diminution de leurs revenus, de 70 millions en 2004 à 69 millions en 2005 (en recul de 0,6 %). Il y a peu de compagnies d’arts de la scène sans but lucratif dans la catégorie « autre » (revenus de seulement 12 millions en 2005).

Le total des dépenses du secteur sans but lucratif était légèrement plus élevé que le total des revenus, laissant un déficit collectif de 2,5 millions en 2005 (0,4 % du total des revenus). Les compagnies de danse et de théâtre sans but lucratif ont essentiellement équilibré leurs budgets en 2005, les organismes de danse enregistrant un déficit de 0,1 million (0,2 % des revenus), tandis que les compagnies de théâtre ont déclaré un surplus de 0,2 million (0,1 % des revenus). Les groupes de musique sans but lucratif ont dû éponger le déficit collectif le plus élevé (2,0 millions ou 1,5 % des revenus), suivis des compagnies d’opéra et de théâtre musical (0,7 million ou 1,0 % des revenus). Les « autres » compagnies d’arts de la scène ont déclaré un surplus de 0,2 million, ou 1,8 % de leurs revenus.

En 2004, les tableaux détaillés de Statistique Canada indiquaient que 55 % du total des dépenses d’exploitation des organismes des arts de la scène sans but lucratif est allé aux dépenses du personnel, dont les salaires, les avantages sociaux et les honoraires de sous-traitants. En 2005, les honoraires des sous-traitants ont été exclus. Les salaires, traitements et avantages sociaux ont atteint 193 millions en 2005, soit 33 % du total des dépenses, en augmentation de 5 % par rapport à 2004.

Le total des revenus des organismes des arts de la scène à but lucratif s’est élevé à 640 millions en 2005, soit 52 % du total du secteur, ce qui représente un gain de 4,0 % sur l’année précédente. Les bénéfices avant impôt ont atteint 55 millions, soit une marge bénéficiaire de 8,6 %.

Les tableaux de données sommaires pour les organismes des arts de la scène se trouvent à http://www.statcan.ca/francais/freepub/87F0003XIF/87F0003XIF2007001.htm.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date