In Uncategorised

Envergure et retombées de la diffusion de spectacles

octobre 9, 20199 octobre 2019

la publication
Retombées sociales des arts
éditeur

CAPACOA

Auteur

Kelly Hill, Hill Stratégies

Lien d'article
https://capacoa.ca/fr/services/recherche/envergure-et-retombees

Fondé sur une enquête de 2018 auprès des diffuseurs d’arts de la scène du Canada, ce rapport décrit l’envergure, la vitalité et les pratiques des milieux de la diffusion artistique ainsi que les effets que l’on attribue aux diffuseurs dans leurs collectivités. L’enquête repose sur les réponses de 250 diffuseurs dans 172 municipalités. Toutes les provinces ainsi que les trois territoires figurent dans l’échantillon.

Reprenant les renseignements qualitatifs des répondants au sujet de l’impact de leur activité sur leur collectivité, le rapport constate que « plusieurs diffuseurs ont mentionné les témoignages de spectateurs ou de participants à des programmes pour qui l’expérience artistique a été si marquante qu’ils se sentaient davantage en mesure de faire face à leur maladie, à leurs difficultés socio-économiques ou à leur sentiment d’exclusion ». Les commentaires des diffuseurs mentionnent notamment les avantages sociaux suivants :

  • «Présenter des spectacles en langues autochtones et faire découvrir les récits autochtones »
  • «Aider les jeunes à risque à créer des récits et des chansons qui amènent le public au bord des larmes »
  • «Voir un spectacle de danse par et pour les femmes qui se termine par un rassemblement éclair, alors que tout l’auditoire très diversifié danse sur la scène avec les artistes »
  • «Encourager un rapprochement entre des élèves et des survivants des écoles résidentielles en démontrant comment les arts peuvent traiter de certains enjeux sociaux et la réconciliation avec les peuples autochtones »
  • «Présenter une danse en rond à un festival à titre d’acte de réconciliation »
  • «Offrir aux minorités francophones, allophones et aux peuples autochtones l’occasion de vivre des expériences artistiques signifiantes dans leur langue première »

En ce qui a trait à leurs activités d’engagement communautaire, 99 % des diffuseurs indiquent avoir tenu aux moins deux activités d’intéressement de leurs collectivités, y compris « des [activités] plus communes telles que des discussions avant ou après le spectacle à des activités moins répandues telles que des expériences artistiques participatives et de l’art pour le changement social ». En moyenne, les diffuseurs ont sélectionné six activités parmi une liste de 17 méthodes d’engagement communautaire.

Les diffuseurs indiquent qu’ils collaborent souvent avec des organismes autres qu’artistiques, y compris avec des écoles élémentaires ou secondaires (le choix de 78 % des répondants), des organismes de tourisme (54 %), des groupes d’affaires (52 %) et des milieux postsecondaires d’éducation et de recherche (46 %) ainsi que d’organismes axés sur l’immigration et la diversité (35 %).

Le rapport comprend les résultats de l’enquête qui portent sur des enjeux autres que les retombées sociales et l’engagement communautaire, notamment sur le nombre d’artistes — et d’artistes canadiens — embauchés (ainsi que les cachets versés), le nombre d’artistes autochtones et des communautés culturelles embauchés, les langues des œuvres diffusées, la fréquentation, le personnel, le bénévolat et les finances.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date